Ma calligraphie est gestuelle et rapide, ou studieuse et lente. Chacune correspond à une idée, un projet.
Pour l'une et l'autre, j'ai parfois imaginé des outils répondant à mes attentes.
Je les ai réalisées, pour certaines, sur des documents anciens : livres, actes notariés, journal de bord d'un cheminot....
Chemins d'écriture qui se mêlent, se croisent et se rejoignent dans un désir d'intemporalité.

Convient-il de lire les écrits ou de laisser son regard apprivoiser les espaces, les pleins, les vides...le dessin de l'écriture ? 
À vous d'en décider !
Au-delà de « page d'écriture » il s'agit bien pour moi de dessin.
Dessiner en mots en traits ou en « silences », une idée, une sensation...
Cette phrase de Paul Klee continue de résonner en moi « écrire et dessiner sont semblables en leur fond »

Ce faisant, j'ai imaginé le mot « callicollage », qui, dans mon esprit, donnait corps à cette exploration.
 
Diaporama